Livres & boutique


Toi ma maman à l'infini

Toi, ma maman à l’infini

16,00

Album illustré – 4 à 7 ans et leurs mamans

Toutes les mamans se ressemblent. Et toutes les mamans sont différentes.
Ce qui est sûr c’est que toutes les mamans sont uniques.
La mienne surtout, qui est une souffleuse, une chasseuse de cauchemars et même, une organisatrice de voyages nocturnes !

Description du produit

Toi, ma maman à l’infini

Calouan – Jérémy Parigi

Album illustré relié cartonné pour enfants de 4 à 7 ans

21,5 cm x 30,2 cm – 40 pages – 16,00 €

978-2-37205-026-5

Toutes les mamans se ressemblent. Et toutes les mamans sont différentes.
Ce qui est sûr c’est que toutes les mamans sont uniques. La mienne surtout, qui est une souffleuse,
une chasseuse de cauchemars et même, une organisatrice de voyages nocturnes !

Un ouvrage tendre et poétique sur l’universalité du lien enfant-maman.

La voix de l’enfant narrateur devient celle de tous les enfants de la terre.
Elle évoque toutes les mamans qui se révèlent dans une seule, tour à tour souffleuse pour guérir un bobo, organisatrice de voyages nocturnes à l’heure de raconter des histoires avant de s’endormir, boussole si on ne sait où aller, ou encore horloge quand il est temps de gérer toutes les activités.

Les illustrations voyagent en écho tout autour de la planète : toutes les mamans sont multiples. Un heureux récit à une voix au cœur des mamans du monde. En filigrane, un appel à la paix mondiale.

Thèmes :
– l’universalité du lien enfant-maman
– l’ouverture d’esprit sur le monde
– c’est quoi être une maman ?

Médias :
http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/57064-toi-ma-maman-a-l-infini
Interview sur RTV FM lors du salon Livrez-vous de Saint-Didier le 28 mai 2016 :
http://lapimpante.com/wp-content/uploads/interview-Toi-ma-maman-salon-Livrez-vous-de-Saint-Didier-28-mai-2016.mp3

Activités reliées :
– à l’aide des mots proposés en fin d’ouvrage, les enfants peuvent s’amuser à décrire toutes les mamans qu’ils voient dans la leur. Par exemple, si l’enfant choisit les mots « fenêtre » et « train », il va peut-être dire : « Ma maman est une fenêtre parce qu’elle m’explique le monde mais ma maman est aussi un train parce qu’avec elle, il faut toujours être à l’heure ! »